Que faut-il savoir sur la gynécomastie chez les hommes ?

Medi Mag » Actutitle_li=Professionnels » Que faut-il savoir sur la gynécomastie chez les hommes ?

La gynécomastie chez les hommes est une condition médicale, qui se caractérise par l’élargissement excessif des seins masculins. Il s’agit d’un développement du tissu mammaire, dont l’origine est le rapport entre l’action des œstrogènes et des androgènes. Bien que cette affection ne soit pas sans danger pour la santé de l’homme, elle constitue une situation de gêne et d’inconfort physique et émotionnel. Il s’agit d’une situation, qui empêche certains hommes de se mettre torse nu à cause des moqueries. Toutefois, il est possible de traiter la gynécomastie à condition de la détecter. Cause, symptômes, diagnostic et traitement, voici tout ce qu’il faut savoir sur la gynécomastie.

Les causes et facteurs de risque de la gynécomastie 

La gynécomastie est une maladie complexe, qui se matérialise par le gonflement des seins. Les facteurs liés à ce problème sont nombreux, c’est la raison pour laquelle, vous devez les identifier et mieux appréhender ce problème. Les principales raisons à l’origine de la gynécomastie sont :

A découvrir également : Remboursement des séances d'ostéopathie : les démarches administratives et les critères à connaître

L’utilisation des médicaments 

L’une des causes de la gynécomastie est la prise de certains médicaments. L’utilisation de certains médicaments peut entraîner des effets secondaires. Découvrez via cet article, plus de détails. L’un d’entre eux est la gynécomastie. Cette cause représente ¼ des gynécomasties. Plusieurs médicaments sont impliqués dans la gynécomastie. Il s’agit des antidépresseurs, les antibiotiques, les stéroïdes, les médicaments contre l’ulcère gastrique, l’hypertension artérielle, les troubles psychiatriques, les infections… Outre les médicaments, l’alcool est aussi une cause de la gynécomastie. 

Le déséquilibre hormonal

En cas de déséquilibre hormonal, un homme adulte peut être confronté à l’apparition de la gynécomastie. Il existe plusieurs déséquilibres hormonaux. La glande mammaire est toujours présente chez un homme, mais sous la forme d’un bourgeon mammaire. Ainsi, à chaque fois qu’il y a une augmentation des œstrogènes, qui est supérieure aux testostérones, vous pourriez être exposé.

Lire également : Pourquoi opter pour les couches de nuit pour bébé ?

Les conditions médicales 

Il y a certaines maladies, qui prédisposent un homme, peu importe son âge, au développement de la gynécomastie. Entre autres maladies, nous pouvons citer les affections telles que la cirrhose hépatique, le cancer des testicules, l’insuffisance rénale, la malnutrition, les thyroïdes (hypothyroïdie ou hyperthyroïdie)… Vous avez là plusieurs maladies, qui peuvent perturber l’équilibre hormonal et donc la gynécomastie.

Les symptômes de la gynécomastie 

La gynécomastie est une maladie dont le non-traitement peut entraîner d’autres maux tels que le kyste ou la fibroadénome. Cependant, avant de suivre un traitement, il est important de l’identifier. Pour ce faire, tenez compte des symptômes suivants :

  • Le gonflement mammaire est un symptôme important : Il peut concerner un ou les deux seins et la grosseur peut être légère ou importante. Les hommes ont l’impression d’avoir une apparence qui ressemble à celle d’une femme.
  • Sensibilité ou douleur mammaire : Les seins sont sensibles au toucher et sous la pression. Cette sensibilité peut causer des douleurs, ce qui peut entrainer un inconfort chez l’homme qui en souffre.

Le diagnostic de la gynécomastie 

Parmi les symptômes énumérés, si vous avez des doutes sur certains d’entre eux, vous devez absolument procéder à un diagnostic, pour savoir si vous avez ce problème ou non. Le diagnostic de la gynécomastie revient à faire un certain nombre d’examens. Il s’agit d’un examen physique, durant lequel le médecin examinera votre poitrine, étudier l’ampleur de la grosseur des seins et vérifier la présence ou non de boules dans les seins. S’il n’est pas toujours satisfait des résultats, le médecin peut demander des tests sanguins et une imagerie médicale, pour exclure la présence d’autres maladies.

Les options de traitement pour la gynécomastie 

Une fois que le médecin vous diagnostique une gynécomastie, il faut maintenant passer à l’étape du traitement. Les différentes options de traitement pour cette maladie dépendent de cause et de la gravité de votre état, c’est la raison pour laquelle, il faut consulter un professionnel au moindre petit souci. Selon la gravité de votre cas, le traitement peut être une simple surveillance médicale, la prescription de certains médicaments, une thérapie hormonale et une chirurgie plastique (mammectomie transaréolaire ou liposuccion) dans le cas tous les autres traitements n’ont porté leur fruit. Il arrive, parfois, qu’un médecin vous recommande de faire des exercices et privilégiez une alimentation saine, pour vous aider à traiter ce mal. 

Les précautions et mesures préventives pour la gynécomastie 

Il est vrai que la gynécomastie peut être traitée, mais en prenant des précautions préventives, vous allez pouvoir l’éviter et réduire ces symptômes, afin d’avoir une meilleure vie sociale. Pour ce faire, il est recommandé d’adopter une meilleure alimentation, de boire assez d’eau, de consommer moins d’alcool, de faire assez d’exercice pour garder la forme. Par ailleurs, vous ne devez pas laisser votre cas empirer, donc en cas de doute, consultez immédiatement votre médecin traitant.

Que faut-il savoir sur la gynécomastie chez les hommes ?

Retour en haut